C'est la guerre !

Nous l'avons surnommé Jo, parce que "Jo la marmotte, elle grignotte "ça se chante bien sur l'air du taxi du même nom. C'était avant que nous comprenions que c'était plutôt G.I. Jo.

1.Le déclenchement des hostilités.



Tous les soirs vers 18 heures, elle venait faire son tour dans le jardin avant de regagner ses pénates, sous le cabanon du voisin. Nous n'étions pas dupes, mais espérions qu'elle s'en tiendrait à des visites de courtoisie. Hélas un matin, la découverte de nos crocus mutilés nous fit réaliser que le combat serait inévitable et sans merci.

2.La fermeture des frontières

La riposte ne se fit pas attendre: fermeture des ambassades et rupture des relations diplomatiques. Nous fermâmes les frontières et une patrouille de surveillance fut instaurer. Je prenais le premier tour de garde.
3. La cinquième colonne



Malgré les mesures de sécurité, l'ennemi pénétra dans notre territoire et installa un poste de commandement à l'intérieur même de nos murs.

4. Situation de siège


L'avant-poste fut démantelé et condamné. Il ne fut fait aucun prisonnier: plus matinal que nous, il avait eu le temps de prendre le large. Aujourd'hui, c'est le status quo, mais les relations restent tendues.

À louer

Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous.
Mais rien que de la première classe.

Bientôt à louer

Un blog Flora Urbana, un site UrbanBees, des vieilles planches, quelques vis, et voilà le site du futur condo installé. Encore quelques détails à régler et nous attendrons les visiteuses.
La suite au prochain numéro...
Related Posts with Thumbnails